Backtrack 3 installer

De Backtrack-fr

Sommaire

Introduction

Back|Track est un système d’exploitation linuxien axé sur la sécurité. Il est composé de nombreux softs touchant les divers domaines comme le Reversing (Desassembleur, Editeur HEX...), le Hacking (Rootkits, Scanner de failles, ...), la sécurité réseau (IDS...), et plus encore. En clair, c’est le parfait ami pour tenter d’infiltrer un réseau ou de le sécuriser.

Par contre, son installation peut poser des problèmes sur les laptops... En effet, il n’est pas facile pour un novice, ou même un initié, de réaliser certaines manipulations, et c’est ce qui me pousse aujourd’hui à écrire ce tutorial, en espérant ainsi réjouir ceux qui n’ont pu passer la frontière du liveCD.

Téléchargement de Back|Track 3 Beta Edition

Rendez-vous sur sa page, pour son téléchargement :

BT3 ISO/DVD/MIRROR/TORRENT http://www.remote-exploit.org/backtrack_download.html

BT3 ISO http://www.offensive-security.com/bt3b141207.iso.torrent

BT3 USB/DVD http://www.offensive-security.com/bt3b141207.rar.torrent

Une fois téléchargé, gravez-le en “.iso”, en vitesse x1. Redémarrez l’ordinateur en prenant soin d’avoir configuré le bios pour qu’il lance le CD gravé en premier.

Démarrage

Install45.gif

Appuyer sur BT3 Graphics Mode (KDE)

Ceci vous permettra d'accéder directement à l'interface graphique sans passer par la case terminal :).

Etape 1 : Partionnement des disques

Commencez par ouvrir un terminal afin d'attaquer l’étape importante de cette installation, le partitionnement du disque dur. Tapez la commande suivante pour connaître votre type de HD :

  root ~ # fdisk -l  

Vous devriez alors voir s’afficher les disques durs, un disque dur peut être composé de plusieurs partitionnements, sous linux par exemple le disque dur sda peut contenir plusieurs partitionnements numérotés de 1 à x (où x est un nombre positif), de telle façon que sda1 et sdax sont respectivement les partitions 1 et x de sda.

  root ~ # fdisk /dev/votre_disque_dur  

Pour moi c’était donc :

  root ~ # fdisk /dev/sda

Au prompt (Command (m for help)) on va saisir les caractères suivants afin de créer la partition de boot:

p = montre les partitions
n = crée une nouvelle partition
    - p = primary partition
    - 1 = numéro de partition
    - 1 = premier cylindre 
    - +64M = taille de la partition

Install4.jpg

On renouvelle l'opération 2 fois pour créer la partition de swap et la partition qui va recevoir Backtrack.

p = montre les partitions
n = crée une nouvelle partition
    - p = primary partition
    - 2 = numéro de partition
    - 10 = premier cylindre 
    - +2048M = taille de la partition
p = montre les partitions
n = crée une nouvelle partition
    - p = primary partition
    - 3 = numéro de partition
    - [enter] = premier cylindre 
    - [enter] = taille de la partition

Install5.jpg

p = nous affiche toutes nos partitions :)

On constate qu'elles sont toutes identiques, donc nous allons corriger cela.


Attribuer un système de fichiers

Vous voilà donc avec 3 partitions, maintenant attribuons-leur un système de fichiers. Placez-vous sur la partition boot, utilisez ensuite l’option “TYPE” suivie de ENTRÉE.

Au prompt (Command (m for help)) on va saisir les caractères suivants afin de définir les type de partitions

a = pour définir la partition bootable
1 = le numéro de la partition choisie
t = pour attribuer un type de fichier
2 = pour choisir la partition
82 = linux swap 

Install6.jpg

p = pour nous montrer toutes nos partitions

Afin de sauvegarder les modifications on va écrire (Write) la table des partitions

Au prompt (Command (m for help)) on va saisir les caractères suivants afin de sauvegarder les changements

w = write

Install7.jpg


ATTENTION, SI VOTRE DISQUE N'ÉTAIT PAS VIERGE OU FORMATÉ, IL VOUS FAUDRA REBOOTER AFIN QUE LES MODIFICATIONS SOIENT PRISES EN COMPTE !

Formater les systèmes de fichiers

Pour que ces systèmes soient lisibles, formatons-les :

Nous allons commencer par la partition principale, tapez :

bt ~ # mke2fs /dev/sda1
SI VOUS AVEZ UN MESSAGE D'ERREUR VOUS DISANT QUE LE DISQUE EST DÉJÀ MONTE, TAPEZ :

bt ~ # umount /mnt/sda1

Install8.jpg

Ensuite nous allons formater la partition swap, tapez :

bt ~ # mkswap /dev/sda2

Ensuite on active cette partition :

bt ~ # swapon /dev/sda2

ce qui devrait vous donner ceci :

Install9.jpg

On formate maintenant la partition principale

bt ~ # mkreiserfs /dev/sda3

Install10.jpg

On répondra "y" à la question : Continue (y/n)

Install11.jpg

Répertoires d'installation

Tapez ces commandes pour créer les répertoire d’installation :

bt ~ # mkdir /mnt/BT
bt ~ # mkdir /mnt/BT/boot        [--RXTCDD 14 mai 2008 à 02:39 (CEST)]

Nous allons monter les partitions créées sur ces répertoires, pour ainsi écrire dessus.

bt ~ # mount /dev/sda3 /mnt/BT
bt ~ # mount /dev/sda1 /mnt/BT/boot  [--RXTCDD 14 mai 2008 à 02:39 (CEST)]

Install12.jpg

Installation via "Back|Track Installer"

Allez dans le menu Backtrack -> Miscellaneous et cliquez sur Backtrack Installer

Install installer 04.jpg

La fenêtre d’installation s’ouvre à vous

Dans l’entrée Source, laissez ce qu'il y a par défaut
Dans l’entrée Install Backtrack to, entrez : /mnt/BT
Dans la troisième entrée, Write New MBR, laissez par défaut (normalement /dev/sda)

Ensuite choisir si l'on veut une installation complète (Real) et si l'on veut restaurer l'original MBR

Voilà, reste à cliquer sur Install, et l’installation commence...

Install installer 05.jpg

Redémarrez sans le cd, et là, Backtrack devrait se lancer.

Install installer 06.jpg

Résultat

Install installer 07.jpg

Install installer 08.jpg

Outils personnels